L’idée génératrice de l’aménagement des abords met en scène une progression d’éléments végétaux et minéraux afin d’organiser des espaces d’ambiances différentes. Cette intervention tente de relier par une bande végétale le massif vert de la butte du chemin de fer et du parc Jules de Trooz. Le projet prévoit l'intégration d'équipements d'intérêts collectifs comme un terrain de sport, une plaine de jeux et des zones de repos. Le projet participe à l'assainissement et à la perméabilisation générale du site (label Brussels Greenfields). Une dimension écologique domine également le projet d'aménagement paysager: limitation des surfaces imperméables, bassins de réinfiltration d'eau (plus des bassins d'orages), choix d'essences indigènes, pérennité des matériaux utilisés, ... Le projet est exemplaire en matière d'infiltration locale des eaux pluviales.

 

En extension de sa mission pour l'aménagement du site, AAC a réalisé la transformation du parking situé sur la toiture du bâtiment C, en une toiture-jardin intégrant un équipement sportif.

Le projet comprend l'aménagement des entrées du personnel, la réalisation d'un terrain de sport avec rangement et vestiaires et l'aménagement d'une toiture semi-intensive. L'ancien parking a été déplacé après les travaux d'aménagement global du site. La surface importante laissée vacante offrait une belle opportunité pour créer un espace de récréation et de détente. Le plafond de l'espace couvert a été revêtu de plaques de métal reflétant qui amène la lumière sous le bâtiment et « relève » la hauteur sous-plafond.